LE VÉLO AU QUOTIDIEN

LE VÉLO AU QUOTIDIEN

Cela fait maintenant quelques années que le vélo est devenu le meilleur allié des habitants des grandes (et moyennes) villes. Que ce soit pour éviter la circulation, moins dépenser en stationnement ou réduire son empreinte carbone, le vélo dispose de nombreux atouts séduction. Et comme chez Clipper, on aime bien ce qui aide la planète, nous nous sommes penchés sur le sujet.

I/ Où acheter un vélo neuf ou d’occasion ou vélo électrique ? Quelles sont les aides financières proposées par les villes ?

A/ Acheter un vélo

1. Neuf :

– alltricks.fr : la référence en matière d’achat de vélos neufs, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets !
– beastybike.com : les adeptes de vélos urbains (fixies, single speed, etc…) trouveront nécessairement leur bonheur sur cet eshop soigné aux produits tous plus désirables les uns que les autres.

2. Vélos électriques :

– decathlon.fr : le plus connus avec des tarifs raisonnables
– cyclable.com : le spécialiste en matière de vélos électriques et de vélos cargo. De bon conseil, les boutiques Cyclable proposent également un atelier de réparation pour les petits bobos de votre cher et tendre.
– angell.bike : le VAE du futur. Design épuré, système GPS intégré au cockpit, autonomie impressionnante et système antivol…inviolable, l’Angell Bike fait rêver de nombreux cyclistes !

3. D’occasion

– Leboncoin : pour toute la France, le meilleur de site de vente de biens d’occasion depuis des années. Pensez tout de même à réaliser les réglages qui conviendront le mieux à votre conduite comme la hauteur de la selle, l’inclinaison du guidon, la tension des freins, etc….
– Bicloune : une vraie institution dans le 12e arrondissement pour les parisiens

B/ Les aides financières :

1. Faire réparer son vélo : le coup de pouce de l’Etat

Depuis l’épidémie de Covid19, l’Etat s’engage à subventionner les réparations des vélos des français à hauteur de 50€ par vélo. Rendez-vous chez un réparateur agréé, pour vérifier que vous êtes éligible au dispositif, et la somme de 50€ sera automatiquement déduite de votre facture : le réparateur sera directement remboursé par l’Etat. Pour en savoir plus, c’est par ici.

2. Acheter son vélo : de nombreuses aides disponibles

– dans la France entière : le bonus vélo à assistance électrique
Remboursement à hauteur de 200€ pour l’achat d’un VAE. Les conditions ici.
– Paris : 400€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique et 600€ pour l’achat d’un vélo cargo (avec ou sans assistance électrique). Faire sa demande.
– Paris : abandonnez votre véhicule moyennant rémunération
Pour ceux qui abandonnent leur véhicule à moteur, la mairie de Paris offre non seulement l’aide susmentionnée pour l’achat d’un VAE ou d’un vélo cargo, mais offre également l’abonnement au pass Navigo, ainsi que l’abonnement Vélib. En savoir plus. 
– Bayonne : rembourse jusqu’à 25% du prix d’achat dans la limite de 300€. Plus d’informations ici.
– La Rochelle : entre 100€ et 400€ remboursés (selon le quotient familial). Le bénéficiaire s’engage à ne pas revendre son vélo pendant au moins 3 ans. Plus d’informations ici.
– Caen : jusqu’à 250€ pour un VAE, et 350€ pour un vélo cargo. Pour faire sa demande, c’est par ici.
– Bordeaux : 100€ pour l’achat d’un vélo toutes spécificités confondues. En savoir plus.
– Lyon : 100€, comme son homologue Bordeaux : plus d’informations.
Toutes les subventions par ville disponibles ici.

II/ Nos idées d'accessoires tendance

Qui dit déplacement urbain dit sécurité ! Rien de tel que des accessoires adaptés pour parfaire son look à vélo ou à trottinette. Voici quelques suggestions pour rouler stylé.e et rassuré.e :

1. Un antivol sûr ! Le kryptonite, c’est l’un des meilleurs antivols disponibles sur le marché.
2. Un casque. Ce n’est pas glamour, mais la sécurité, c’est primordial ! D’autant plus lorsqu’un concepteur d’innovations technologiques sportives nous propose un casque airbag, quasiment invisible à l’oeil nu, et qui n’aplatit pas les cheveux.
3. Un sac à dos idéal pour transporter tous vos indispensables (ordinateur, lunch box) ! Et en plus, il est vegan, et imperméable !
4. Les accessoires spécial pique-nique : heureusement, les créateurs d’Etsy sont là pour ajouter un peu de piment à nos vies.
5. Les protections face aux intempéries : sacoches imperméables, surjupes… De plus en plus de sites proposent des accessoires et protections lookées et adaptées aux différentes pratiques, comme Je suis à vélo ou Les raffineurs. Le petit bémol : elles sont souvent onéreuses.

III/ Les pistes cyclables en France

Pistes cyclables trop étroites, allées qui prennent fin sans prévenir, circulation à double sens dangereuse, chaussée bosselée ou pleine de trous… conduire un vélo en ville peut être dangereux pour les cyclistes, c’est pourquoi de nombreuses agglomérations ont réalisé ces dernières années des travaux d’aménagement des voies pour désengorger les routes. Il y a des villes plus vélo-friendly que d’autres, et selon les aménagements cyclables mis en place, il est plus ou moins facile de substituer le vélo à la voiture.

Voici notre palmarès des villes qui ont aménagé des pistes cyclables en France :
1. Grenoble
Elle vient tout juste de détrôner Strasbourg, Grenoble est la ville qui comprend, proportionnellement à sa taille, le plus grand aménagement cyclable de France.
Plan.

2. Strasbourg
Ville pionnière pour ses pistes cyclables nombreuses et bien pensées, Strasbourg propose un cheminement de 580 km à vélo ! De quoi encourager les strasbourgeois à enfourcher leur petite reine !
Plan.

3. Nantes
Élue capitale française du vélo en 2015, Nantes avait connu une perte de vitesse ces dernières années. Aujourd’hui, avec 570 km praticables, on comprend pourquoi la ville de l’ouest a si grandement évolué.
Plan.

4. Angers
Du côté d’Angers, la ville totalise 350 km d’aménagements cyclables et figure en 4e position de ce palmarès. Son petit plus ? Elle se situe entre « le Vélo Francette » et « la Loire à vélo », deux itinéraires bien connus qui ont de nombreux adeptes.
Plan.

5. Bordeaux
On compte 1400 km de pistes cyclables dans l’agglomération bordelaise, dont 330 km à Bordeaux intra-muros.
Plan.

6. Lyon
Pas moins de 540 km de pistes cyclables vous permettront de sillonner la ville lumière !
Plan.

IV/ Les offres de vélos/trottinettes en libre-service

Cela fait maintenant près de 20 ans que les grandes villes françaises (et européennes) proposent des vélos en libre-service : On peut en retrouver la liste ici.
Depuis peu, les trottinettes libre-service propose une nouvelle alternative pour se déplacer en ville sans polluer (lien). À vous de choisir en fonction de vos préférences :
• la disponibilité de Lime, premier entrant sur le marché en France,
• la rapidité de Bird, qui pêche au niveau de son confort de conduite,
• Circ permettra aux novices de commencer en douceur grâce à son système de suspensions optimisées tandis que la Dott aura du mal à gravir les côtes et la Jump peut être réservée à distance. Il y en a pour tous les goûts !